Accueil > Liste des offres

Liste des offres

04 Septembre 2016 Service Civique en appui à la com

  • Détail de l'offre :

    Poste basé au siège de l’association à Poitiers

    Mission de 8 mois sur 35 h / semaine

    Poste à pourvoir à partir du 3 octobre 2016

     

    L'ONG Initiative Développement (http://ww.id-ong.org) est spécialisée dans la mise en œuvre de programmes de développement axés sur le renforcement des capacités locales à travers l'accès aux services de base (santé, éducation, eau, agriculture, énergie). Aujourd'hui, ID intervient sur 18 programmes de développement dans 6 pays : Haïti, Congo, Comores, Tchad, Bénin, Togo. Budget 2016 : 4 M € ; Effectif : 17 personnes siège / 150 sur le terrain.
    Le siège d'ID est basé depuis la création de l'ONG il y a 22 ans à Poitiers. Malgré cette ancienneté, ID et ses activités restent encore trop méconnues du public poitevin. Nous recherchons un/e volontaire pour accompagner notre chargée de communication et les bénévoles de l'association dans la dynamisation de nos actions.
    Votre première mission sera d'organiser et de coordonner l'opération paquets cadeaux qu'ID conduit chaque année depuis 13 ans, pendant trois semaines autour de Noël. L'opération se tiendra pour la seconde année dans une librairie du centre ville. L'action mobilise entre 70 et 80 bénévoles. Outre la collecte de fond au profit de nos projets, cette opération est aussi le moment de mettre en lumière les actions d'ID et d'impliquer, de fidéliser de nouveaux bénévoles.
    Pour cela un important travail préparatoire sera conduit en lien avec divers réseaux susceptibles de contribuer à l'évènement et d'agrandir le réseau des sympathisants d'ID : associations d'étudiants, militants associatifs... Votre sens du contact, vos capacités d'organisation et votre créativité seront essentielles pour apporter un souffle nouveau à cet évènement.
    Vous participerez également à l'organisation d'une course solidaire par des étudiants de l'IUT GEA de Poitiers (les 1000 bornes de Blossac) et ferez des propositions sur les évènements locaux auquel il vous semble pertinent d'assure la présence d'ID. Vous imaginez et proposez l'organisation d'un nouvel évènement susceptible de renforcer la notoriété d'ID.
    Vous appuierez également la chargée de communication dans l'élaboration et la rédaction de supports de communication : lettre d'information, site web, rapport d'activité...ainsi que dans leur diffusion. Rédaction, mise en forme de documents et logistique feront donc également partie des missions qui vous seront proposées.
    Intégré(e) au sein du service communication, vous travaillerez au quotidien avec la chargée de communication et les membres du CA plus spécifiquement investis dans la communication. Un temps d'intégration au sein de l'équipe doit vous permettre de rapidement appréhender les actions d'ID, sa philosophie pour pouvoir communiquer à l'oral et à l'écrit. Vous êtes en contact par mail ou tel avec nos équipes sur le terrain et participez à tous les temps forts de la vie d'équipe.
    Si cette mission vous intéresse envoyez votre CV et lettre de motivation à l'adresse suivante : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


  • Annonce Service Civique com 2016.pdf
  • 05 Septembre 2016 Service civique : accompagner le développement de pro...

  • Détail de l'offre :

    Mission en service civique de 8 mois à compter du 8 octobre 2016. Offre de mission publiée sous réserve de l’obtention d’un agrément par l’agence du service civique. Pour bénéficier de ce statut, il faut avoir moins de 26 ans et posséder la nationalité française. Se renseigner sur le statut : site de l’agence du service civique.


     

    Mission en service civique de 8 mois à compter du 8 octobre 2016. Offre de mission publiée sous réserve de l’obtention d’un agrément par l’agence du service civique. Pour bénéficier de ce statut, il faut avoir moins de 26 ans et posséder la nationalité française. Se renseigner sur le statut : site de l’agence du service civique.

    L’ONG Initiative Développement (http://ww.id-ong.org) est spécialisée dans la mise en œuvre de programmes de développement principalement axés sur le renforcement des capacités locales à travers l’accès aux services de base (santé, éducation, eau, agriculture, énergie). Aujourd’hui, ID intervient sur 18 programmes de développement dans 7 pays. Budget 2016 : 4 M € / ; Effectif : 17 personnes siège / 150 sur le terrain. ONG créée en 1994, siège basé à Poitiers.

    Le/la volontaire accompagne les permanents de l’association (Pôle Énergies Renouvelables) dans la conception, la mise en œuvre, le suivi et la valorisation de projets d’accès à des énergies renouvelables auprès des populations défavorisées avec qui nous travaillons, au Congo, au Comores, au Tchad … L’objectif de ces projets est de préserver l’environnement mais aussi d’améliorer les conditions de vie des populations à travers les améliorations économiques et sociales que permet l’accès à l’énergie : développement d’activités économiques, amélioration de l’état de santé….

    En outre, le/la volontaire appuiera le responsable de l’Expertise qui est chargé du développement et de la valorisation des compétences des Pôles techniques d’ID (Eau et Assainissement, santé, partenariat, développement local, énergies renouvelables).

    Selon ses goûts et aptitudes, le/la volontaire pourra apporter son concours aux missions suivantes du pôle :

    • Appui à l’organisation d’événements et à la communication du Pôle Énergies Renouvelables :

    - appui à l’animation des échanges au sein du Pôle Énergies Renouvelables

    - promotion locale et national d’un projet aux Comores qui vient d’être primé et qui passera prochainement à la télévision, appui à l’animation d’une campagne de crowdfunding autour de ce projet

    - échanges techniques avec des partenaires et d’autres ONG françaises (autour des filières artisanales locales, du marketing Base-of-the-Pyramid, de la valorisation carbone des projets),

    - e-conférences / webinaires

    - logistique et organisation de rencontres internationales d’échange

    • Appui au responsable de l’Expertise ID et au Comité Qualité

    - Appui à l’animation des échanges entre les différents Pôles techniques d’ID

    - Création d’outils communs aux différents pôles techniques d’ID

    - Contribution à la recherche de financement


    Profil recherché :

    Fort intérêt pour la thématique; Capacité d’apprentissage, de rédaction, initiative et curiosité.

    Statut :

     

    Volontariat sur 8 mois. Indemnité de service civique d’un montant de 573 euros, protection sociale intégrale. Se renseigner sur le statut d’engagé de service civique sur le site de l’Agence http://www.service-civique.gouv.fr/

    Pour postuler envoyer CV + lettre de motivation à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

     
  • Rémunération : 573€
  • Annonce Poste ESC Aout 2016.docx
  • 04 Septembre 2016 Responsable de Programme Développement d’une filiè...

  • Détail de l'offre :

    Responsable de Programme Développement d’une filière cuiseurs économes (FCE)

    Poste salarié à pourvoir idéalement début novembre pour permettre une passation sur le terrain, après une semaine de briefing au siège


    L’ONG : Initiative Développement (http://ww.id-ong.org) est spécialisée dans la mise en œuvre de programmes de développement principalement axés sur le renforcement des capacités locales à travers l’accès aux services de base (santé, éducation, eau, agriculture, énergie). Aujourd’hui, ID intervient sur 20 programmes de développement dans 7 pays. Budget 2015 : 4 M € / ; Effectif : 20personnes siège / 130 sur le terrain. ONG créée en 1994, siège basé à Poitiers.

    Eléments de contexte :

    ID est présent au Congo depuis 2005, d’abord à travers un programme de lutte contre le sida; Aujourd’hui ID poursuit un programme d’appui à la décentralisation et de renforcement d’organisations paysannes (depuis 2010) dans les départements du Pool et de la Bouenza, en partenariat avec une ONG congolaise, la Fondation Niosi. Un programme en agriculture et Développement Local vient également de débuter dans 2 districts de la Lékoumou, en partenariat avec l’ONG américaine de conservation WCS.

    Le programme :

    Depuis 2013 ID mène le programme de développement d’une filière « cuiseurs économes en bois et charbon » à Brazzaville. L’enjeu du programme est double : limiter la déforestation et développer une chaine locale et durable de production et de commercialisation des cuiseurs. Il s’intègre dans un projet multipays avec le Tchad et les Comores. Ce dispositif animé par le Pôle Énergies Renouvelables permet de développer une approche cohérente et de développer les échanges d’expérience entre les différents programmes.

    La première phase du projet s’est achevée en 2015. Elle visait à créer à Brazzaville une filière de fabrication locale de cuiseurs économes de qualité en travaillant notamment avec les artisans, soudeurs et revendeurs. L’originalité du projet est d’associer artisans et vendeurs pour assurer la constitution et la pérennisation d’une filière locale de production-vente, appropriée par les partenaires locaux, et qui se poursuive après le départ d’ID. Une 2e phase de consolidation et extension a débuté en 2015, jusqu’en avril 2018.

    Les enjeux de cette nouvelle phase sont les suivants :

    1/ Développer une gamme de cuiseurs adaptés au contexte local pour répondre à des besoins variés

    Le premier modèle de cuiseur économe créé, lors de la phase 1 du projet, permet de répondre aux besoins des familles et des petites restauratrices. Face à la demande locale et grâce à une meilleure compréhension du marché, une nouvelle ambition est de mettre au point des modèles de très grande taille pour la restauration collective (cantines, événements) et des modèles moins coûteux pour les ménages très modestes. L’objectif : s’adapter aux différents besoins exprimés par les utilisatrices de bois et charbon. L’adaptation aux besoins locaux et l’implication des acteurs locaux sont des clés pour garantir la pérennité du projet. Au-delà des 5 artisans actuellement producteurs de cuiseurs, ID a également noué un partenariat avec l’école Spéciale, qui accueille des jeunes en situation de vulnérabilité. En collaboration avec des associations de Solidarité Internationales congolaises, ID projette la création d’un atelier de soudure féminin pour lui confier une partie de la production.

    2/ Développer les ventes et renforcer les acteurs pour inscrire durablement la filière dans le marché de Brazzaville.

     

    Concrètement, il s'agit de renforcer la coordination de la filière en développant les relations entre les acteurs, en les rendant de plus en plus autonomes. Le FCE d'ID se positionne en renforcement de la filière, ses actions visent à rendre la filière autonome.

    Cette logique suppose d’appuyer et d’accompagner les acteurs locaux capables d’assurer tous les métiers de la filière, de la production à la vente des cuiseurs économes tout en conservant une rémunération suffisante (à travers les ventes) pour garantir leur adhésion. L’un des objectifs de la deuxième phase du projet FCE Congo est de transférer certaines des activités, assurées par ID dans un premier temps, aux acteurs locaux : transport et stock de cuiseurs par exemple. ID les accompagne par des formations et l’expérimentation de mécanismes de financements innovants. Les 18 vendeurs agréés du projet ont tous reçu une formation individuelle à l’intérêt du cuiseur économe et à son utilisation : économie en bois et en charbon, réduction des émissions de fumée et des risques de brûlures, service après vente, fabrication locale créatrice d’emplois et lutte contre la déforestation et le changement climatique. Ils bénéficient également de l’appui du chargé de marketing d’ID pour réfléchir à la pérennisation de leur activité : comment organiser les commandes, livraisons, marketing du produit quand ID ne sera plus là…

    Il s'agit aussi, pour développer les ventes, de poursuivre les expérimentations d'opérations de promotion et méthode de diffusion pour trouver les modalités les plus efficaces localement pour vendre de plus en plus de cuiseurs. 3000 cuiseurs ont déjà été vendus, l’objectif est d’assurer 5000 ventes sur cette seconde période.

     

    3/ Extension géographique du programme en milieu rural

    Depuis Juin 2016 l’ONG WCS (Wildlife Conservation Society), qui lutte contre la déforestation sur le département des Plateaux, a confié à ID la promotion de cuiseurs économes en bois auprès de la population de ce département. ID a donc ouvert une base à Ngo, à environ 3 heures 30 au Nord de Brazzaville.

    Le contexte (milieu rural) et l’approche sont différents de ceux développés à Brazzaville pour la diffusion des foyers économes. Cette extension du projet vise la diffusion d’au minimum 1000 cuiseurs sur 3 ans. Le projet accompagne la politique de conservation de WCS et pourrait éviter la coupe de plus de 3000 arbres. Il permettrait à 1000 ménages de réduire la pression qu’ils exercent sur le milieu naturel qui les entoure, de réduire la pénibilité du travail de collecte du bois et de réduire l’exposition des cuisinières aux fumées nocives pour la santé.

    L’équipe FCE cherche également à étendre le projet à Pointe Noire dès que possible. Les enjeux de déforestation et de pression sur la ressource bois y sont très importants. Des partenaires potentiels ont déjà été identifiés et la stratégie de mise en œuvre du projet bénéficiera de l’expérience brazzavilloise. L’objectif sera également de créer et structurer une filière locale de production et de diffusion de cuiseurs économes en bois et en charbon de bois.

    Par ailleurs, un projet incluant la fabrication et la diffusion de cuiseurs économes dans le département de la Bouenza (3ème zone la plus peuplée du Congo après Brazzaville et Pointe-Noire) va commencer en décembre 2016. Ce projet, autonome vis-à-vis du FCE devra bénéficier des expériences acquises par le FCE depuis 2013 et des synergies seront développées entre ces 2 projets.


    Missions du RP

    Vous serez chargé de la conduite du projet dans tous ses aspects :

    – Planification et suivi de l’ensemble des activités du projet

    – Management d’une équipe constituée de 7 personnes : 2 animateurs chargés de mission « production-qualité » et « promotion-marketing » à Brazzaville, et 2 animateurs de promotion à Ngo, 1 administratrice financière projet, et 1 assistant comptable à mi temps à Ngo, 1 chauffeur logisticien.

    L’objectif de marche vers l’autonomie s’étend à la gestion des équipes locales. Une volonté et des compétences susceptibles de prolonger le travail mené par ID au cours du FCE commencent à émerger au sein de l’équipe locale. Un des enjeux du poste sera donc d’encourager et accompagner les initiatives, former les membres de l’équipe, pour assurer une prise d’autonomie après le projet.

    – Gestion administrative et financière du projet : budget de 200 000 € / an.

    – Gestion du partenariat avec les artisans et les revendeurs et éventuellement d’autres organisations et groupements. Un des enjeux de ce poste sera aussi d’être créatif pour développer des partenariats dans la diffusion de cuiseurs économes et imaginer des solutions innovantes pour pérenniser le projet (entrepreneurs, associations, groupements de fabricants, de revendeurs etc.)

    – Établissement de rapports d’activité réguliers, auprès de la Direction pays et Id tous les 2 mois, auprès de la fondation Puma (bailleur) tous les trimestres, en version anglaise, auprès de l’AFD (bailleur) chaque année, auprès de WCS(bailleur et partenaire) 2 fois par an.

    – Capitalisation des activités au sein de son programme en lien avec chargée de capitalisation du pôle ER.

    – Représentation du programme vis-à-vis des autorités locales et des partenaires financiers a en lien étroit avec la directrice pays.

    Vous serez appuyé et supervisé :

    Vous travaillerez sous la responsabilité hiérarchique d’une directrice pays expatriée basée à Brazzaville qui est responsable de l’encadrement et du développement des interventions d’ID au Congo (cohérence entre les programmes, respects des engagements…). La directrice pays est responsable de la sécurité des équipes d’ID et assure l’interface avec le siège et les partenaires financiers des programmes. Des reportings réguliers sont organisés avec elle.

    Vous bénéficierez de l’appui technique du pôle Énergies Renouvelables, basé au siège et composé de 4 personnes : un responsable de pôle, un responsable filières, un expert valorisation carbone, une chargée de capitalisation. Le pôle assure le transfert et la capitalisation des expériences, anime les échanges entre les différents projets ER. Le pôle ER mènera 1 mission de suivi sur le terrain / an pour soutenir le/la RP dans la mise en œuvre des activités du projet. Lors de sa formation au départ, le/la RP bénéficiera d’une formation du PER sur les aspects techniques du projet (formation aux tests d’efficacité énergétique par exemple, au déroulement des étapes de la valorisation carbone…). Il est à noter que dans le cadre du projet, le/la RP sera amené à participer à des sessions d’échanges et de capitalisation, au siège à Poitiers et dans d’autres pays.

    Vous serez en outre appuyé par un contrôleur de gestion basé pour le moment au siège dans la gestion administrative financière et logistique du programme (1 mission par an).

    L’équipe d’ID au Congo se compose aujourd’hui d’environ 25 personnes, dont 1 DP et 3 RP expatriés, ainsi qu’un volontaire de solidarité internationale. Le bureau du FCE sert également de bureau et chambre de passage lors des passages périodiques des RP de la Bouenza et de la Lekoumou à Brazzaville… des échanges réguliers sont programmés entre DP et RP, avec des séances de travail communes, et de temps à autre des participations aux manifestations des autres programmes.

    Cadre de travail :

    Le projet dispose de 2 véhicules, l’un à la disposition de la DP et du (de la) RP, l’autre utilisé pour les livraisons, approvisionnement et courses diverses du FCE

    Les bureaux sont situés dans un quartier animé à moins de 10 minutes du Centre Ville de Brazzaville et à moins de 5 minutes de :

    -          quartiers résidentiels calmes et agréables ;

    -          de l’Institut Culturel Français ;

    -          école française (Saint exupéry) ;

    -          Marché Total (plus grand marché de Brazzaville) ;

    -          résidence de l’Ambassadeur de France ;

    -          Géant Casino…

    Déplacement à prévoir au moins une fois par mois à Ngo (2 jours)

                                                                                                                                              

    Cadre de vie :

    Logements à 5 - 10 minutes du bureau (dans des quartiers correctement desservis en eau/électricité et vivants) en colocation à partir de 200 000 FCFA (300€), maison entre 350 000 et 500 000 FCFA minimum (530€ - 760€)

    Pas de problèmes de sécurité à Brazza, circulation en journée et la nuit sans risque. En ce moment il y a beaucoup de barrages de militaires la nuit.

    A proximité de Brazzaville : Lieux de détente/ baignade au bord du fleuve Congo.

    A moins de 3h : Réserve de Lésio Louna (Gorilles)

    La route de Ngo (au Nord de Brazzaville) ne présente pas de problème de sécurité particulier.


     

  • Rémunération : Salaire selon profil (1450 à 1750 € bruts) + indemnité de vie de 830 € par mois.
  • Expérience demandée :

    Profil

    Une première expérience en gestion de projet, management d'équipe
    Profil généraliste du développement, école de commerce
    Intérêt pour les approches marché ou filières, l’appui à des micro-entreprises, esprit créatif et entrepreneurial.
    Pratique de l’anglais appréciée (bailleurs étrangers).


    Conditions

    Poste en CDD d’usage ; engagement sur 18 mois minimum ; prolongation possible sur durée du projet.

    Salaire selon profil (1450 à 1750 € bruts) +  indemnité de vie de 830 € par mois. Couverture complète (rapatriement, assurance maladie et mutuelle, retraite); départ en couple possible.

    Logement à la charge du collaborateur


    Pour postuler 

     

    Envoyer CV et lettre de motivation à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

  • RP FCE nov 2016 version 30 08 2016.doc
  • 05 Septembre 2016 Coordinateur du projet filière porcine dans le cadre ...

  • Détail de l'offre :

    Mission de 2 ans en statut VSI à pourvoir au mois d’octobre ou avant si formation SCD validée


    Descriptif ID :

    Initiative Développement (http://ww.id-ong.org) est spécialisée dans la mise en œuvre de programmes de développement axés sur le renforcement des capacités locales à travers l’amélioration des services de base (santé, éducation, eau, agriculture, énergie). Aujourd’hui, ID intervient sur 20 programmes de développement dans 7 pays. Budget 2015 : 4 M € ; Effectifs : 15 personnes siège, 115 sur le terrain. ONG créée en 1994, siège basé à Poitiers.

    ID au Congo :

    ID est intervenu de 2005 à 2010 en appui à l’église évangélique du Congo dans la mise en œuvre d’activités de prise en charge du VIH Sida dans ses centres de santé de Brazzaville et Pointe Noire.

    Depuis 2010, ID intervient dans le département du Pool, d’abord au niveau du district de Louingui sur 2 volets complémentaires : développement agricole et développement local. Dès 2012, cette expérience, qui se fait en collaboration avec le Conseil Départemental du Pool, s’est étendue à 2 autres districts, Boko et Loumo.

    ID travaille par ailleurs à la construction d’une filière de fabrication-vente de cuiseurs économes bois et charbon à Brazzaville depuis 2013. Cette opération s’étend depuis juin dans le département des Plateaux, en appui à l’ONG WCS, qui lutte contre la déforestation de cette zone. Un autre programme, Agriculture et Développement local, vient aussi de s’ouvrir avec WCS dans le département de la Lékoumou.

    ID Congo est une ONG connue pour être une des seules internationales avec le GRET à agir en s’inscrivant dans les politiques de décentralisation et en promouvant la concertation, et l’implication de la population  dans les politiques de développement local.

    Focus sur le projet :

    Le projet ECODEL (ECOnomie et DEveloppement Local) s’inscrit dans la continuité des actions déjà entreprises dans 3 Districts du Pool (« le Grand Boko » – 30 000h), et étend son intervention à 4 nouveaux districts, deux dans le Pool, deux dans la Bouenza, forts de 147000h. Il s’appuie sur deux volets d’activités :

    • le développement local, dans une démarche de sensibilisation à la citoyenneté et la décentralisation, de concertation avec la population, en étroite relation avec les Conseils départementaux, par la création de Comités de Développement Local, et l’élaboration concertée de Plans de Développement Local à l’échelle des 4 nouveaux Districts, et l’accompagnement à consolidation des 3CDL existants dans le « grand Boko »
    • L’agriculture, avec la poursuite de l’accompagnement de 12 Groupements d’Intérêts Economiques Communautaires (GIEC) dans les districts de Boko, Louingui et Loumo, et une approche innovante autour de la constitution d’une filière porcine, en soutien aux agricultures familiales, dans le District de Mouyondzi.

    Le projet ECODEL est mené en partenariat avec la Fondation Niosi, association congolaise de sensibilisation à la citoyenneté et la décentralisation, œuvrant pour le respect des droits humains, et basée à Brazzaville.

    D’un budget de  1 250 000€, ce projet innovant est soutenu par l’Union Européenne et l’Agence Française de développement et se déroule sur 3 ans

    Principales missions du poste :   

    Basé à Mouyondzi, vous porterez la stratégie du projet sur ce district qui intègre, en complément de la démarche de développement local, fondatrice du projet, la conduite du projet pilote de développement d’une filière porcine. Ce projet consiste, à travers une approche globale, à créer tout l’environnement nécessaire à la réussite de la reconstruction d’une filière porcine, avec appui aux cultures vivrières, promotion d’activités de transformation et services, acquisition d’expertise en matière d’élevage, promotion du maraichage avec utilisation de la fumure organique. Disposant d’une réelle marge d’autonomie, vous serez responsable de la planification, la préparation, la mise en œuvre et le suivi des activités, l’identification des bénéficiaires ainsi que la collaboration avec les autorités.

    Vous travaillerez en partenariat avec les services déconcentrés de l’Etat (secteur agricole et élevage) ainsi qu’avec les autres intervenants dans la zone, dans le cadre de l’exécution des activités économiques agricole-élevage qui accompagnent le développement local

    Vous aurez à manager une équipe dédiée de 2 personnes dans une optique de renforcement et d’autonomisation, tout en ayant toujours en perspective que les activités de développement agricole menées s’inscrivent dans la dynamique bien plus large du développement local du District.

    Vous rendrez compte périodiquement de vos activités au responsable de programme(RP) et rédigerez les rapports mensuels et de capitalisation des activités destinés au RP et à la Directrice Pays.

    Encadrement / appui sur place et au siège

    Vous travaillerez sous la responsabilité du Responsables de programme ECODEL (expatrié), et en lien avec le coordinateur développement local et celui chargé de l’accompagnement des GIEC. Le reste de l’équipe est composé de 5 animateurs, d’un administrateur financier et d’un chauffeur logisticien. Cette équipe est en grande partie celle qui a déjà mené le projet du « grand Boko ». Le siège du programme sera à Mindouli, à 2h30 de Mouyondzi, par une bonne route.

    La Directrice Pays, basée à Brazzaville a pour mission de porter la stratégie d’ID au Congo. Elle encadre les Responsables de programme dans la conduite de leur programme et est responsable de la sécurité des équipes.

    Les pôles partenariat et développement Local basés au siège épaulent et forment au besoin l’équipe terrain afin que le fil conducteur du Développement Local et du travail d’évolution des acteurs locaux, de « bénéficiaires » à « partenaires » , reste toujours présent au travers des activités menées

    Le lieu de vie ; date arrivée souhaitée

    Vous serez basé à Mouyondzi (http://mouyondzi.com), département de la Bouenza. Ce district de 37000h est l’un des plus dynamiques de la Bouenza, la ville bénéficie d’un marché correctement achalandé, et de l’électricité. Des travaux d’adduction d’eau et de bitumage des rues sont en cours, la Bouenza bénéficiant cette année des travaux de la « municipalisation accélérée ».

    Situé à mi chemin entre Brazzaville et Pointe Noire, les routes pour accéder aux 2 principales villes du pays sont goudronnées, pour 4 à 5h de voyage.

    Des déplacements fréquents dans le District, sur pistes, ainsi qu’au siège du programme à Mindouli, à 2h30 par route goudronnée, seront requis. Un véhicule 4X4 est mis à disposition pour le programme de Mouyondzi.

    Le poste est à pourvoir dès que possible après un passage au siège si vous avez déjà suivi la formation au départ obligatoire pour bénéficier du statut de VSI ou après avoir suivi cette formation dispensée par le SCD fin septembre.


  • Rémunération : Statut VSI; indemnité de 930€ par mois+Profil Formation en agronomie ; expérience ou formation dans le domaine du développement. 1ere expérience en Afrique souhaitée (stage longue durée ou autre) Conditions VSI sur 2 ans ; indemnité de 930 € par mois
  • Expérience demandée :

    Profil

    Formation en agronomie ; expérience ou formation dans le domaine du développement.
    1ere expérience en Afrique souhaitée (stage longue durée ou autre)

    Conditions

    VSI sur 2 ans ; indemnité de 930 € par mois ; couverture médicale et sociale complète, y compris retraite (pour les ressortissants français / pouvant justifier de 5 ans de résidence en France)
    Le logement est à la charge du volontaire – Aide à l’installation de 600€
    Un retour intermédiaire pris en charge sur 2 ans



    Conditions 
    Contrat de VSI sur 2 ans


    Pour postuler 

    Envoyer CV et lettre de motivation

    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
  • Coordinateur du projet filière porcine.docx
  • 23 Novembre 2015 Responsable du programme de santé sexuelle et reprodu...

  • Détail de l'offre :

    L’ONG : Initiative Développement (http://ww.id-ong.org) est spécialisée dans la mise en œuvre de programmes de développement axés sur le renforcement des capacités locales à travers l’amélioration des services de base (santé, éducation, eau, agriculture, énergie). Aujourd’hui, ID intervient sur 20 programmes de développement dans 7 pays. Budget 2014 : 3,8 M € ; Effectifs : 20 personnes siège, 183 sur le terrain. ONG créée en 1994, siège basé à Poitiers.

    ID en Haïti

    ID intervient en Haïti depuis 1994, sur la zone rurale du Nord d’Ouest, considérée comme l’une des plus défavorisées du pays et située à 6 heures de route de Port au Prince. Elle y conduit 3 programmes actuellement dans le domaine de la santé, de la sécurité alimentaire (eau et agriculture) et du développement local, en appui à 5 communes du Nord d’Ouest. Toutes ces actions sont menées en lien étroit avec nos partenaires locaux : écoles, structures de soins, communes, services déconcentrées de l’Etat, société civile.

    De nouveaux programmes sont prévus à l’horizon 2016 : ce programme en SMI/SSR, un autre en sécurité alimentaire.

    ID recrute un Responsable de programme H/F pour assurer la mise en œuvre opérationnelle, humaine, financière et partenariale du programme SSR/SMI.

    ID intervient depuis 21 ans dans le domaine de la santé, en étroite collaboration avec la Direction Sanitaire du Nord-Ouest (DSNO) et les UCS (Unités Communales de Santé), en particulier celles de Jean-Rabel et de Bombardopolis : Elle a développé des projets d’accès aux soins pour tous ; de prévention de la Transmission Mère-Enfant ; de VIH/Sida ; de nutrition, d’éducation à la santé, de formation du personnel soignant et des agents communautaires dans les centres de santé, de construction/ réhabilitation de CDS, d’appui à la création d’une banque de médicaments….


    Présentation du programme de SSR/SMI

    Le projet financé par l’Agence Française de Développement, démarrera en Janvier 2016 pour une durée de 3 ans (2016-18) et sera mis en place par un consortium de 5 ONG Internationales (MDM-Fr, GRET, ID, EMI, ACTED) et 3 ONG locales (SOFA, SOE et ADEMA). Il vise l’amélioration de l’accès aux soins en Santé Sexuelle et Reproductive (SSR) dans les départements de la Grande Anse, du Sud et du Nord-Ouest, en développant le renforcement des capacités sur l’ensemble de la pyramide sanitaire, du niveau communautaire au niveau central. L’objectif est d’améliorer l’accès, la disponibilité, la qualité et le continuum de soins des services de santé materno-infantile (SMI) et planification familiale (PF) dans ces 3 départements, pour plus de 400 000 bénéficiaires directs, via 3 axes complémentaires :

    Axe 1 : Renforcement des capacités de la communauté (dont 17 organisations de la société civile) pour encourager la recherche de soins SMI/PF et favoriser l’exercice des droits sexuels et reproductifs

    Axe 2 : Appuyer 21 structures sanitaires en termes d’offre de services SSR/SMI de qualité à tous les niveaux de la pyramide sanitaire

    Axe 3 : Renforcement des capacités des autorités sanitaires centrales et départementales pour permettre à la population d’avoir accès à des services SMI/PF de qualité et adaptés

    ID est responsable de développer cette stratégie dans le Bas Nord-Ouest (BNO), en étroite collaboration avec la DSNO et les USC, plus précisément sur les aires de desserte de 6 ou 7 structures de santé [4 ou 5 Centres de santé avec lits (CAL) et 2 structures de santé devant, à terme, offrir des soins obstétricaux et néonataux d’urgence de base (SONUB) et complets (SONUC)].

    Elle travaille en étroite collaboration avec l’association locale, ADEMA, sur le volet promotion à la santé dans les écoles et sur un volet intersectoriel santé/développement local (DL).

    Budget global : 8 M€ sur 3 ans dont 1,7 M€ pour le NO


    Mission du responsable de programme :

    Il/elle est chargé(e) de conduire la mise en œuvre du programme SSR/SMI pour ID dans le NO et d’assurer la coordination avec les partenaires du consortium. Il/elle jouera également un rôle important de renforcement de la direction départementale de la santé du NO.

    Principales responsabilités :

    1. Coordination de programme

    • Assurer la planification stratégique et opérationnelle du programme en lien avec les cadres de l’équipe consortium et notamment avec le Coordinateur Consortium MDM

    • Superviser la mise en œuvre des activités
    • Impliquer l’équipe et les partenaires directs dans l’élaboration, le suivi et le reporting des activités à partir du document de référence du programme.
    • Superviser la mise en place des outils de collecte de données ainsi que l’élaboration de la baseline au démarrage du programme SSR
    • Superviser la coordination entre les différents volets du programme et l’équipe support (administrative, logistique, RH)
    • Coordonner le volet intersectoriel SSR/DL sur les 3 départements du programme, en étroite collaboration avec les Responsable Développement Local (DL) d'ADEMA et en lien avec le responsable DL d’ID.

    1. Management d’équipe

    Le responsable de programme encadrera et s’appuiera sur une équipe de 13 personnes : 1 adjoint du responsable de programme /coordinateur IEC, 1 sage-femme expatriée et 2 infirmières/sage femmes locales, 2 ingénieurs (1 expatrié et 1 local), des animateurs et l’équipe de support (1 assistant administratif et financier, 2 chauffeurs).

    1. Communication interne / externe

    • Garantir un lien régulier avec l’équipe de coordination d’ID basée à Port-au-Prince
    • Organiser des réunions régulières de suivi et planification des activités avec les partenaires du programme SSR/SMI, transmettre les comptes rendus au directeur pays
    • Garantir le respect des échéances contractuelles (rapports bailleurs) et la qualité des rapports transmis
    • Tenir compte des recommandations techniques du pôle santé du siège impliqué dans le suivi du programme
    • Maintenir, en lien avec le DP, une communication régulière avec la Coordinatrice Consortium MDM sur la mise en œuvre du programme SSR

    1. Lien avec les partenaires du programme

    • Représenter ID auprès des acteurs de la zone (autorités, partenaires, communauté)
    • Participer à l’accompagnement et au renforcement de la DSNO (appui technique et méthodologique sur la planification, la mise en œuvre et le suivi des activités liées aux thématiques SSR/SMI)
    • Chargé.(e) de la coordination dans le NO avec les différents partenaires du consortium dont MDM France : chef de file du consortium ; EMI pour la gestion organisationnelle des structures de santé ; ADEMA pour la promotion à la santé dans les écoles et le lien avec les collectivités territoriales ; la SOFA pour la prévention SSR jeunes et violences de genre.

    1. Finance

    • Garantir, sous la supervision du responsable administratif et financier (RAF) basé à Port-au-Prince, le respect des règles et des procédures d’ID ainsi que des réglementations nationales.
    • Veiller à l’élaboration des budgets annuels ainsi que des suivis budgétaires, en lien avec le RAF basé à Port-au-Prince                              
    • S’assurer du respect des échéances comptables et budgétaires


    Cadre de travail

     

    L’équipe du programme SSR/SMI sera basée à Jean Rabel et Bombardopolis et partagera les locaux d’ADEMA sur ces 2 sites. Le/la RP sera basé(e) à Jean Rabel avec de fréquents déplacements notamment sur Bombardopolis , ainsi que sur toute la zone du programme.

    Par ailleurs Il/elle sera régulièrement amené(e) à se déplacer dans le NO (Port de paix où se trouve la DSNO) et sur Port au Prince dans le cadre de rencontres avec le consortium ou institutionnelles.

    Pendant la durée de sa mission, le/la RP est supervisé(e) par le Directeur Pays, basé à Port au Prince, qui assure des suivis mensuels sur le programme. Le DP porte la stratégie d’ID en Haïti. Il est responsable de l’encadrement et du développement des interventions d’ID en Haïti (cohérence entre les programmes, respects des engagements…). Le Directeur pays est responsable du cadre RH et de la sécurité des équipes d’ID en Haïti. Il assure l’interface avec le siège et les partenaires financiers des programmes.

    Le responsable administratif et financier (RAF) expatrié appuie le/la RP dans le suivi financier, administratif et logistique de son programme. Un logisticien et une assistante complètent cette équipe de coordination. Ils sont tous basés dans les bureaux d’ID à Port au Prince.

    Le responsable du pôle santé, basé à Poitiers, appuie le RP en particulier sur les aspects techniques. Il réalise une mission d’appui par an.

    Cadre de vie

    Le poste est basé à Jean Rabel, bourg de 30 000 habitants (située à 1h30 min de route de Port de Paix, chef lieu du département du Nord Ouest), dans un environnement rural et enclavé. Les distractions sont limitées. Il est donc nécessaire d’être en mesure d’accepter les conditions de vie locales. L’environnement naturel est agréable et conviendra aux amateurs de nature (littoral, montagne).

    D’un point de vue sécuritaire, Jean Rabel est un bourg rural plutôt calme, à l’écart des mouvements politiques qui peuvent toucher la capitale. Le/la RP devra s’engager à respecter scrupuleusement les consignes de sécurité en vigueur en Haïti, qui seront adaptées au contexte du moment.

    Les déplacements entre le NO et Port au Prince s’effectueront principalement en voiture (land cruiser). La durée du voyage est d’environ 6h.

    L’ONG : Initiative Développement (http://ww.id-ong.org) est spécialisée dans la mise en œuvre de programmes de développement axés sur le renforcement des capacités locales à travers l’amélioration des services de base (santé, éducation, eau, agriculture, énergie). Aujourd’hui, ID intervient sur 20 programmes de développement dans 7 pays. Budget 2014 : 3,8 M € ; Effectifs : 20 personnes siège, 183 sur le terrain. ONG créée en 1994, siège basé à Poitiers.

    ID en Haïti

    ID intervient en Haïti depuis 1994, sur la zone rurale du Nord d’Ouest, considérée comme l’une des plus défavorisées du pays et située à 6 heures de route de Port au Prince. Elle y conduit 3 programmes actuellement dans le domaine de la santé, de la sécurité alimentaire (eau et agriculture) et du développement local, en appui à 5 communes du Nord d’Ouest. Toutes ces actions sont menées en lien étroit avec nos partenaires locaux : écoles, structures de soins, communes, services déconcentrées de l’Etat, société civile.

    De nouveaux programmes sont prévus à l’horizon 2016 : ce programme en SMI/SSR, un autre en sécurité alimentaire.

    ID recrute un Responsable de programme H/F pour assurer la mise en œuvre opérationnelle, humaine, financière et partenariale du programme SSR/SMI.

    ID intervient depuis 21 ans dans le domaine de la santé, en étroite collaboration avec la Direction Sanitaire du Nord-Ouest (DSNO) et les UCS (Unités Communales de Santé), en particulier celles de Jean-Rabel et de Bombardopolis : Elle a développé des projets d’accès aux soins pour tous ; de prévention de la Transmission Mère-Enfant ; de VIH/Sida ; de nutrition, d’éducation à la santé, de formation du personnel soignant et des agents communautaires dans les centres de santé, de construction/ réhabilitation de CDS, d’appui à la création d’une banque de médicaments….


    Présentation du programme de SSR/SMI

    Le projet financé par l’Agence Française de Développement, démarrera en Janvier 2016 pour une durée de 3 ans (2016-18) et sera mis en place par un consortium de 5 ONG Internationales (MDM-Fr, GRET, ID, EMI, ACTED) et 3 ONG locales (SOFA, SOE et ADEMA). Il vise l’amélioration de l’accès aux soins en Santé Sexuelle et Reproductive (SSR) dans les départements de la Grande Anse, du Sud et du Nord-Ouest, en développant le renforcement des capacités sur l’ensemble de la pyramide sanitaire, du niveau communautaire au niveau central. L’objectif est d’améliorer l’accès, la disponibilité, la qualité et le continuum de soins des services de santé materno-infantile (SMI) et planification familiale (PF) dans ces 3 départements, pour plus de 400 000 bénéficiaires directs, via 3 axes complémentaires :

    Axe 1 : Renforcement des capacités de la communauté (dont 17 organisations de la société civile) pour encourager la recherche de soins SMI/PF et favoriser l’exercice des droits sexuels et reproductifs

    Axe 2 : Appuyer 21 structures sanitaires en termes d’offre de services SSR/SMI de qualité à tous les niveaux de la pyramide sanitaire

    Axe 3 : Renforcement des capacités des autorités sanitaires centrales et départementales pour permettre à la population d’avoir accès à des services SMI/PF de qualité et adaptés

    ID est responsable de développer cette stratégie dans le Bas Nord-Ouest (BNO), en étroite collaboration avec la DSNO et les USC, plus précisément sur les aires de desserte de 6 ou 7 structures de santé [4 ou 5 Centres de santé avec lits (CAL) et 2 structures de santé devant, à terme, offrir des soins obstétricaux et néonataux d’urgence de base (SONUB) et complets (SONUC)].

    Elle travaille en étroite collaboration avec l’association locale, ADEMA, sur le volet promotion à la santé dans les écoles et sur un volet intersectoriel santé/développement local (DL).

    Budget global : 8 M€ sur 3 ans dont 1,7 M€ pour le NO


    Mission du responsable de programme :

    Il/elle est chargé(e) de conduire la mise en œuvre du programme SSR/SMI pour ID dans le NO et d’assurer la coordination avec les partenaires du consortium. Il/elle jouera également un rôle important de renforcement de la direction départementale de la santé du NO.

    Principales responsabilités :

    1. Coordination de programme
    • Assurer la planification stratégique et opérationnelle du programme en lien avec les cadres de l’équipe consortium et notamment avec le Coordinateur Consortium MDM
    • Superviser la mise en œuvre des activités
    • Impliquer l’équipe et les partenaires directs dans l’élaboration, le suivi et le reporting des activités à partir du document de référence du programme.
    • Superviser la mise en place des outils de collecte de données ainsi que l’élaboration de la baseline au démarrage du programme SSR
    • Superviser la coordination entre les différents volets du programme et l’équipe support (administrative, logistique, RH)
    • Coordonner le volet intersectoriel SSR/DL sur les 3 départements du programme, en étroite collaboration avec les Responsable Développement Local (DL) d'ADEMA et en lien avec le responsable DL d’ID.
    1. Management d’équipe

    Le responsable de programme encadrera et s’appuiera sur une équipe de 13 personnes : 1 adjoint du responsable de programme /coordinateur IEC, 1 sage-femme expatriée et 2 infirmières/sage femmes locales, 2 ingénieurs (1 expatrié et 1 local), des animateurs et l’équipe de support (1 assistant administratif et financier, 2 chauffeurs).

    1. Communication interne / externe
    • Garantir un lien régulier avec l’équipe de coordination d’ID basée à Port-au-Prince
    • Organiser des réunions régulières de suivi et planification des activités avec les partenaires du programme SSR/SMI, transmettre les comptes rendus au directeur pays
    • Garantir le respect des échéances contractuelles (rapports bailleurs) et la qualité des rapports transmis
    • Tenir compte des recommandations techniques du pôle santé du siège impliqué dans le suivi du programme
    • Maintenir, en lien avec le DP, une communication régulière avec la Coordinatrice Consortium MDM sur la mise en œuvre du programme SSR
    1. Lien avec les partenaires du programme
    • Représenter ID auprès des acteurs de la zone (autorités, partenaires, communauté)
    • Participer à l’accompagnement et au renforcement de la DSNO (appui technique et méthodologique sur la planification, la mise en œuvre et le suivi des activités liées aux thématiques SSR/SMI)
    • Chargé.(e) de la coordination dans le NO avec les différents partenaires du consortium dont MDM France : chef de file du consortium ; EMI pour la gestion organisationnelle des structures de santé ; ADEMA pour la promotion à la santé dans les écoles et le lien avec les collectivités territoriales ; la SOFA pour la prévention SSR jeunes et violences de genre.
    1. Finance
    • Garantir, sous la supervision du responsable administratif et financier (RAF) basé à Port-au-Prince, le respect des règles et des procédures d’ID ainsi que des réglementations nationales.
    • Veiller à l’élaboration des budgets annuels ainsi que des suivis budgétaires, en lien avec le RAF basé à Port-au-Prince                              
    • S’assurer du respect des échéances comptables et budgétaires

    Cadre de travail

     

    L’équipe du programme SSR/SMI sera basée à Jean Rabel et Bombardopolis et partagera les locaux d’ADEMA sur ces 2 sites. Le/la RP sera basé(e) à Jean Rabel avec de fréquents déplacements notamment sur Bombardopolis , ainsi que sur toute la zone du programme.

    Par ailleurs Il/elle sera régulièrement amené(e) à se déplacer dans le NO (Port de paix où se trouve la DSNO) et sur Port au Prince dans le cadre de rencontres avec le consortium ou institutionnelles.

    Pendant la durée de sa mission, le/la RP est supervisé(e) par le Directeur Pays, basé à Port au Prince, qui assure des suivis mensuels sur le programme. Le DP porte la stratégie d’ID en Haïti. Il est responsable de l’encadrement et du développement des interventions d’ID en Haïti (cohérence entre les programmes, respects des engagements…). Le Directeur pays est responsable du cadre RH et de la sécurité des équipes d’ID en Haïti. Il assure l’interface avec le siège et les partenaires financiers des programmes.

    Le responsable administratif et financier (RAF) expatrié appuie le/la RP dans le suivi financier, administratif et logistique de son programme. Un logisticien et une assistante complètent cette équipe de coordination. Ils sont tous basés dans les bureaux d’ID à Port au Prince.

    Le responsable du pôle santé, basé à Poitiers, appuie le RP en particulier sur les aspects techniques. Il réalise une mission d’appui par an.

    Cadre de vie

    Le poste est basé à Jean Rabel, bourg de 30 000 habitants (située à 1h30 min de route de Port de Paix, chef lieu du département du Nord Ouest), dans un environnement rural et enclavé. Les distractions sont limitées. Il est donc nécessaire d’être en mesure d’accepter les conditions de vie locales. L’environnement naturel est agréable et conviendra aux amateurs de nature (littoral, montagne).

    D’un point de vue sécuritaire, Jean Rabel est un bourg rural plutôt calme, à l’écart des mouvements politiques qui peuvent toucher la capitale. Le/la RP devra s’engager à respecter scrupuleusement les consignes de sécurité en vigueur en Haïti, qui seront adaptées au contexte du moment.

    Les déplacements entre le NO et Port au Prince s’effectueront principalement en voiture (land cruiser). La durée du voyage est d’environ 6h.

  • Rémunération : CDD d’usage à terme imprécis ; engagement sur deux ans ; idéalement sur tout ela durée du projet (3 ans). Salaire brut entre 1795 et 2195 €; Indemnité de vie mensuelle de 610 USD
  • Expérience demandée :

    5 ans d’expérience professionnelle exigée dont 2 ans en responsabilité de projet, d’équipe, de financement.

    - Expérience en gestion de projet de développement en PED

    - Connaissance du domaine de la santé

    - Expérience en formation / transfert de compétences

    - Expérience dans le management/coordination d’équipe

    - Sens de l’organisation et de la gestion des priorités.

    Serait un plus : profession médicale ou paramédicale avec formation en santé publique


    Conditions

    CDD d’usage à terme imprécis ; engagement sur deux ans ; idéalement sur tout ela durée du projet (3 ans).

    1 semaine de briefing au siège avant le départ.


  • 24 Juin 2016 Bénévole traduction

  • Détail de l'offre :

    Nous avons ponctuellement besoin de traducteurs professionnels pour la traduction de rapports d'activités du français vers l'anglais, à destination de nos partenaires financiers.

    Le prochain document sur lequel nous allons avoir besoin d'une traduction sera le rapport d'activité d'un programme de lutte contre le sida de 15 à 20 pages. Le document à traduire sera disponible début janvier  et le traducteur aura 6 semaines pour réaliser la traduction.

     

    Par ailleurs nous recherchons également des traducteurs pour nous appuyer sur la traduction de notre site internet.

    Si vous êtes intéressé par une de ces missions, n'hésitez pas à nous contacter : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. (Jeanne Rouy). MERCI !

  • Équipe de consultants - experts du marché carbone vo...

  • Détail de l'offre :

    Veuillez vous reporter aux termes du poste, accessibles ci-dessous en téléchargement.

  • Termes de référence - Consultants ER.pdf
  • Candidature spontanée

    Merci d'adresser votre curriculum vitaë accompagné d'une lettre de motivation à : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.