Accueil > Liste des offres

Liste des offres

06 Avril 2014 Responsable de Secteur Géographique Congo et Responsa...

  • Détail de l'offre :

    ID au Congo :


    ID est au Congo depuis 2005, d’abord à travers un programme de lutte contre le sida mené en partenariat avec l’Eglise Evangélique du Congo. C’est dans ce cadre que nous avons fait connaissance avec les membres de la Fondation Niosi, partenaire congolais avec qui nous menons aujourd’hui un programme d’appui à la décentralisation et au renforcement d’organisations paysannes dans le département du Pool depuis 2010.
    Depuis 2012, les activités se développent et les zones d’intervention s’étendent : passage d’ 1 à 2 projets et d’1 à 3 districts dans le Pool en 2012 et passage de 2 à 3 projets avec ouverture du programme « Filière Cuiseurs Economes » (FCE) à Brazzaville en janvier 2013.

    ID recrute un/e responsable de secteur géographique Congo, basé à Brazzaville afin d’assurer la cohésion, la qualité et le développement des interventions d’ID au Congo dans les années à venir. Cette fonction était assumée jusqu’ici à mi temps depuis le siège.

    Il / elle devra assumer également la fonction de responsable de programme FCE (Filière cuiseurs économes) et conduire ses activités sur Brazzaville.


    En tant que Responsable de secteur géographique Congo, le/la collaborateur/trice aura les responsabilités suivantes :


    - Mise en œuvre de la stratégie Congo définie pour 2014 et définition des orientations stratégiques pour les années à venir.
    - Encadrement et animation des équipes ID au Congo (aujourd’hui : 15 salariés locaux et 2 expatriés). Le RSG encadre et appuie les responsables de programme (actuellement 2). Il est responsable de sécurité des équipes d’ID et du respect de la politique RH définie au niveau d’ID et au niveau local.
    - Responsable de la bonne mise en œuvre des programmes d’ID au Congo, en lien avec les pôles thématiques qui assurent un appui technique : programmation, suivi, évaluation.
    - Responsable du financement des activités d’ID au Congo : au niveau local et international, en lien avec les responsables de pôle et le service collecte de fonds qui participent à la recherche de fonds sur sa délégation.
    - Il porte la stratégie d’ID en matière de renforcement et d’émergence de partenaires (en lien avec le pôle), représente ID, est responsable de la gestion des partenariats dans la continuité et, en supervision des responsables de programme, assure la cohérence des relations d’ID avec ses partenaires sur son secteur géographique.
    Pour l’année à venir, les enjeux aux Congo porteront essentiellement sur :
    - La préparation d’un nouveau programme dans le département de la Bouenza, situé entre Brazzaville et Pointe Noire: mise en œuvre d’activités dans le domaine du Développement local et de l’agriculture, selon une approche similaire à celle développée dans le Pool, et le lancement d’une étude de faisabilité dans le domaine de la préservation de la forêt/ reforestation (réalisée par le pôle Énergies Renouvelable).
    - Le suivi et la consolidation du volet développement local dans le Pool et l’autonomisation du volet agro du programme.
    - La mobilisation de bailleurs de fonds locaux pour les nouveaux programmes et pour les programmes en cours (part complémentaire).
    - L’identification de nouveaux partenaires locaux et l’approfondissement du partenariat existant : avec la Fondation Niosi et le Conseil Départemental du Pool.
    Dans l’exercice de ses responsabilités, le/la RSG est appuyé par les services basés au siège : le responsable finance Congo, le service collecte de fonds / Communication, et le service RH.
    Les pôles thématiques (Energies Renouvelables, Développement Local, Partenariat, Eau et assainissement, santé) pilotent la conduite des études de faisabilité et sont étroitement associés à la définition des stratégies d’intervention des nouveaux programmes. Ils participent également activement à la recherche de fonds en Europe. Enfin, ils assurent un suivi technique des programmes et appuient les équipes terrains dans leur domaine de compétence.
    Le/la RSG est supervisé par le Directeur d’ID.


    En tant que Responsable du programme Filière Cuiseurs Economes , le/la collaborateur/trice aura les responsabilités suivantes :


    Présentation du programme FCE :

    Suite à une étude de faisabilité réalisée de janvier à septembre 2012 par le pôle Energies Renouvelables d’ID, un programme a démarré en janvier 2013 avec pour objectif de lancer d’ici décembre 2014 une filière de fabrication / vente de cuiseurs économes sur 4 quartiers de Brazzaville (première phase de 2 ans, qui sera reconduite sur 3 autres années). Ce programme bénéficie du soutien financier d’une fondation privée et son budget s’élève à 450 000 € sur2 ans. L’objectif est que d’ici fin 2014, les acteurs de la filière soient identifiés et organisés, que 2 500 cuiseurs soient distribués sur le marché local, et qu’un travail de capitalisation sur la mise en place d’une filière ait été réalisé.
    Après une première année de lancement du programme, de mise au point technique et de mobilisation d’acteurs sur cette nouvelle filière, le FCE doit maintenant relever le défi de la diffusion de plus de 2.000 cuiseurs domestiques et institutionnels à bois et charbon au cours de l’année qui vient. Le responsable de programme/ RSG bénéficiera de l’appui du pôle Energies Renouvelables (au siège d’ID et via des mission d’appui) sur les aspects techniques et méthodologiques du projet, notamment sur valorisation Carbone du projet.

    Missions du / de la Responsable de Programme :

    1/ Planifier et superviser la mise en place de l’ensemble des activités du projet, notamment au cours de cette période :
    - Structuration de l’amont de la filière (mise en place d’un réseau de fabricants) : poursuite du travail avec le premier artisan, sélection, formation, conventionnement et lancement de la production par 3 à 5 groupements d’artisans supplémentaires afin de diversifier la production, standardisation de la qualité et structuration des groupements
    - Sur l’aval de la filière : conception de la stratégie marketing du cuiseur domestique, promotion / marketing de ce produit à travers des animations et la mise en place d’un réseau de distribution / vente (10 revendeurs) et un service après-vente adapté
    - Les réductions d’émissions de carbone du projet sont valorisées dans le cadre d’un Programme d’activités (PoA). Un système d’enquêtes et de suivi efficace des utilisateurs doit être supervisé. Le pôle ER d’ID travaille sur plusieurs projets similaires, aussi la capitalisation et les échanges avec d’autres programmes ID et partenaires prennent-ils une place importante.

    2/ Superviser, gérer et animer une équipe salariée de 4 personnes : Un chargé de mission qualité, un chargé de mission marketing, une administratrice financière, un chauffeur logisticien.

    3/ Assurer la gestion financière du projet (en appui-supervision de l’administratrice financière), avec l’appui du responsable finances Congo. Assurer la gestion des parties logistiques, et administratives du projet (en appui supervision du chauffeur logisticien et de l’administratrice financière) : gestion des stocks de cuiseurs, société de gardiennage, locaux, démarches auprès des administrations.

    4/ Assurer le reporting au siège (bimestriel) et auprès des bailleurs de fonds (en anglais) et porter la notoriété du programme auprès des institutions et des bailleurs présents localement.

    5/ Contribuer à la définition des orientations stratégiques de la phase 2

    Salaire selon grille  + indemnité de vie sur place + couverture sociale complète + 2 vols A/R sur 24 mois

    Salaire selon grille  + indemnité de vie sur place + couverture sociale complète + 2 vols A/R sur 24 mois

    Salaire selon grille  + indemnité de vie sur place + couverture sociale complète + 2 vols A/R sur 24 mois

  • Rémunération : Salaire selon profil et grille + indemnité de vie + couverture médicale et sociale complète. Possibilité de départ en famille/ couple.
  • Expérience demandée :

    Plus de 5 ans d’expérience professionnelle ; 4 ans sur des postes en responsabilité exigés : gestion de projet, management d’équipe, mobilisation et gestion de fonds.
    Une expérience en PED exigée
    Formation et ou expérience en gestion de projet dans la mise en place et l’accompagnement de filières (commerce, artisanat, agro) serait un plus.
    Capacité à rédiger en anglais fortement apprécié

  • 06 Avril 2014 Responsable de programme agriculture et décentralisat...

  • Détail de l'offre :

    ID intervient dans le Pool depuis 2010 au niveau du district de Louingui sur 2 volets complémentaires (développement agricole et développement local), par le renforcement de capacités d’organisations de producteurs agricoles et l’appui à la mise en œuvre d’une démarche de développement local. Ce projet (PADEL) s’est terminé en  février 2013.
    De manière complémentaire, nous intervenons sur le volet développement local depuis mi 2011 au niveau de 2 nouveaux districts voisins : Boko et Loumo.
    Depuis mars 2013, à la suite du PADEL et pour une durée de 3 ans, un projet d’ampleur (PADEL 2 – financé par l’Union Européenne) couvre les 3 districts selon les 2 volets d’intervention.

    Ces projets agriculture et développement local sont menés en partenariat avec une association congolaise basée à Brazzaville : la Fondation Niosi,  intervenant principalement sur la citoyenneté et les droits humains.
    Le volet agricole, est mené en concertation avec l’IRCOD (Institut Régional de Coopération Décentralisée – Alsace), ce dernier mettant en œuvre un projet d’appui à des filières agropastorales dans les 3 districts.
    L’ensemble des activités du volet développement local est réalisé en concertation avec le Conseil Départemental du Pool, unité décentralisée basée à Kinkala (chef lieu du département).

    La zone du Pool se situe au Sud de Brazzaville. Cette zone a longtemps approvisionné les marchés de la capitale mais a très lourdement payé le tribut de la guerre civile. Le district de Louingui se situe à une centaine de km de Brazzaville (route goudronnée en très bon état) ; il comprend 56 villages (13.000 habitants) ; le district de Boko compte 84 villages (12.000 habitants) et le district de Loumo 46 villages (5.000 habitants).

    La démarche transversale aux projets est de renforcer les capacités des acteurs locaux et de viser à leur pérennité.

    Concrètement, en 2014, les principales activités menées dans le cadre des projets sont les suivantes :
    1/ Volet agricole :
    - Accompagnement vers l’autonomisation des  6 groupements de producteurs (maraîchage, pisciculture, élevage) appuyés depuis 2010 : structuration des filières, commercialisation.
    - Renforcement des 6 groupements identifiés depuis fin 2013 : appui dans la relance d’activité agricoles, formation des organes de gouvernance, appui à la définition de projet.
    - Appui des 12 groupements de producteurs dans la mise en œuvre et le financement de micro projets agricoles  (plus de 24 projets/ an) : aviculture, pisciculture, maraîchage, arboriculture…
    - le renforcement de 3 unions locales qui vise l’organisation des acteurs à l’échelle des districts (axe commercialisation notamment)

    2/ Volet développement local :
    - Appui des 3 Comités de Développement local (Louingui,  Boko et Loumo) dans la réactualisation de leur plan de développement local.
    - Appui des 3 Comités Développement Local  dans la mise en œuvre technique et financière des Plans de Développement Local des districts.
    - Renforcer l’implication du Conseil départemental du Pool (CDP) afin de  parvenir à inscrire le projet dans un cadre institutionnel.

    L’enjeu réside dans la coordination des 2 axes d’intervention et des 3 zones géographiques,
    - par un accompagnement des 2 coordinateurs responsables de chaque volet selon une démarche responsabilisante de renforcement de capacités ;
    - par la concertation avec l’ensemble des acteurs du secteur (institutionnels, de la société civile congolaise, ONG internationales etc.)

    Au terme du projet (en mars 2016), les 12 groupements de production doivent être autonomes et leurs activités agricoles rentables.  Les 3 comités de développement local doivent avoir mis en œuvre avec succès plusieurs projets structurants au niveau de leur territoire et pérenniser leur organisation (grâce notamment à un appui financier du CDP).

    Le/la responsable de programme est chargé de la conduite des projets dans tous leurs aspects :
    - Planification, suivi de la mise en œuvre de l’ensemble des activités des projets
    - Renforcement, management et gestion d’une équipe de 12 personnes (salariés congolais et volontaires internationaux) dont 1 coordinateur « développement agricole », 1 coordinateur « développement local », un Responsable Administratif et financier, une volontaire international en appui technique au développement local, 1 référent développement local mis à disposition par le partenaire local, 3 animateurs « développement agricole », 1 animateur « développement local » , 1 chauffeur-logisticien-mécanicien et 2 gardiens
    - Supervision de la gestion administrative et financière des projets (budget annuel moyen de 300.000 €)
    - Reporting narratif des projets, vis-à-vis des bailleurs de fonds (UE, AFD, fondation privé) et en interne (bimestriel)
    - Capitalisation des activités au sein de son programme

    Le/la responsable de programme sera appuyé et supervisé depuis le siège d’ID :
    - Il/elle sera sous la responsabilité hiérarchique d’une Responsable de Secteur géographique basé à Brazzaville  qui assurera la supervision du programme.
    - Il/elle bénéficiera d’un appui technique du pôle développement local, basé au siège.
    - Enfin, il/elle sera appuyé sur le plan de la gestion financière par un responsable finances.
    Le poste est basé à Louingui, en zone rurale, avec des déplacements réguliers à Brazzaville (environ deux fois par mois).

    Arrivée souhaitée du/de la Responsable de programme sur le terrain début avril  2014, pour une passation avec le RP actuellement en place.

    ID intervient dans le Pool depuis 2010 au niveau du district de Louingui sur 2 volets complémentaires (développement agricole et développement local), par le renforcement de capacités d’organisations de producteurs agricoles et l’appui à la mise en œuvre d’une démarche de développement local. Ce projet (PADEL) s’est terminé en  février 2013.
    De manière complémentaire, nous intervenons sur le volet développement local depuis mi 2011 au niveau de 2 nouveaux districts voisins : Boko et Loumo.
    Depuis mars 2013, à la suite du PADEL et pour une durée de 3 ans, un projet d’ampleur (PADEL 2 – financé par l’Union Européenne) couvre les 3 districts selon les 2 volets d’intervention.

    Ces projets agriculture et développement local sont menés en partenariat avec une association congolaise basée à Brazzaville : la Fondation Niosi,  intervenant principalement sur la citoyenneté et les droits humains.
    Le volet agricole, est mené en concertation avec l’IRCOD (Institut Régional de Coopération Décentralisée – Alsace), ce dernier mettant en œuvre un projet d’appui à des filières agropastorales dans les 3 districts.
    L’ensemble des activités du volet développement local est réalisé en concertation avec le Conseil Départemental du Pool, unité décentralisée basée à Kinkala (chef lieu du département).

    La zone du Pool se situe au Sud de Brazzaville. Cette zone a longtemps approvisionné les marchés de la capitale mais a très lourdement payé le tribut de la guerre civile. Le district de Louingui se situe à une centaine de km de Brazzaville (route goudronnée en très bon état) ; il comprend 56 villages (13.000 habitants) ; le district de Boko compte 84 villages (12.000 habitants) et le district de Loumo 46 villages (5.000 habitants).

    La démarche transversale aux projets est de renforcer les capacités des acteurs locaux et de viser à leur pérennité.

    Concrètement, en 2014, les principales activités menées dans le cadre des projets sont les suivantes :
    1/ Volet agricole :
    - Accompagnement vers l’autonomisation des  6 groupements de producteurs (maraîchage, pisciculture, élevage) appuyés depuis 2010 : structuration des filières, commercialisation.
    - Renforcement des 6 groupements identifiés depuis fin 2013 : appui dans la relance d’activité agricoles, formation des organes de gouvernance, appui à la définition de projet.
    - Appui des 12 groupements de producteurs dans la mise en œuvre et le financement de micro projets agricoles  (plus de 24 projets/ an) : aviculture, pisciculture, maraîchage, arboriculture…
    - le renforcement de 3 unions locales qui vise l’organisation des acteurs à l’échelle des districts (axe commercialisation notamment)

    2/ Volet développement local :
    - Appui des 3 Comités de Développement local (Louingui,  Boko et Loumo) dans la réactualisation de leur plan de développement local.
    - Appui des 3 Comités Développement Local  dans la mise en œuvre technique et financière des Plans de Développement Local des districts.
    - Renforcer l’implication du Conseil départemental du Pool (CDP) afin de  parvenir à inscrire le projet dans un cadre institutionnel.

    L’enjeu réside dans la coordination des 2 axes d’intervention et des 3 zones géographiques,
    - par un accompagnement des 2 coordinateurs responsables de chaque volet selon une démarche responsabilisante de renforcement de capacités ;
    - par la concertation avec l’ensemble des acteurs du secteur (institutionnels, de la société civile congolaise, ONG internationales etc.)

    Au terme du projet (en mars 2016), les 12 groupements de production doivent être autonomes et leurs activités agricoles rentables.  Les 3 comités de développement local doivent avoir mis en œuvre avec succès plusieurs projets structurants au niveau de leur territoire et pérenniser leur organisation (grâce notamment à un appui financier du CDP).

    Le/la responsable de programme est chargé de la conduite des projets dans tous leurs aspects :
    - Planification, suivi de la mise en œuvre de l’ensemble des activités des projets
    - Renforcement, management et gestion d’une équipe de 12 personnes (salariés congolais et volontaires internationaux) dont 1 coordinateur « développement agricole », 1 coordinateur « développement local », un Responsable Administratif et financier, une volontaire international en appui technique au développement local, 1 référent développement local mis à disposition par le partenaire local, 3 animateurs « développement agricole », 1 animateur « développement local » , 1 chauffeur-logisticien-mécanicien et 2 gardiens
    - Supervision de la gestion administrative et financière des projets (budget annuel moyen de 300.000 €)
    - Reporting narratif des projets, vis-à-vis des bailleurs de fonds (UE, AFD, fondation privé) et en interne (bimestriel)
    - Capitalisation des activités au sein de son programme

    Le/la responsable de programme sera appuyé et supervisé depuis le siège d’ID :
    - Il/elle sera sous la responsabilité hiérarchique d’une Responsable de Secteur géographique basé à Brazzaville  qui assurera la supervision du programme.
    - Il/elle bénéficiera d’un appui technique du pôle développement local, basé au siège.
    - Enfin, il/elle sera appuyé sur le plan de la gestion financière par un responsable finances.
    Le poste est basé à Louingui, en zone rurale, avec des déplacements réguliers à Brazzaville (environ deux fois par mois).

    Arrivée souhaitée du/de la Responsable de programme sur le terrain début mai 2014, pour une passation avec le RP actuellement en place.

  • Rémunération : Salaire selon grille + indemnité de vie sur place + couverture sociale complète + 2 vols A/R sur 24 mois
  • Expérience demandée :

    Exigé :
    4 ans d'expérience professionnelle; 2 ans sur un poste d'encadrement (projet, équipe, financements) ; Une expérience en gestion de projet dans un PED;
    Formation / expérience dans le développement économique rural et connaissance des problématiques de renforcement d’OP ;

    Souhaité :
    Expérience de mise en œuvre de démarches de développement local dans un PED ; expérience de travail avec des collectivités territoriales (connaissance des enjeux politiques)
    Formation supérieure (master) avec spécialisation dans le domaine de l’aménagement du territoire et/ou le développement local, de l’agronomie

     

  • Équipe de consultants - experts du marché carbone vo...

  • Détail de l'offre :

    Veuillez vous reporter aux termes du poste, accessibles ci-dessous en téléchargement.

  • Termes de référence - Consultants ER.pdf
  • Candidature spontanée

    Merci d'adresser votre curriculum vitaë accompagné d'une lettre de motivation à : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.