Accueil > Actualités > Archipel des Comores : premier exportateur mondial d’Ylang Ylang

Archipel des Comores : premier exportateur mondial d’Ylang Ylang

Archipel des Comores : premier exportateur mondial d’Ylang Ylang

Mardi, 27 Mars 2018

L’archipel des Comores est le premier exportateur mondial d’Ylang Ylang, fleur utilisée pour faire une huile essentielle rare, prisée des parfumeurs. Cette filière est une véritable source économique pour l’île d’Anjouan aux Comores, car elle y emploi 15 % de la population active.

La distillation de cette huile est néanmoins très énergivore en bois et en eau. En effet, la quantité de bois nécessaire à une distillation impacte sévèrement l’environnement et est la cause d’une déforestation massive. Pour distiller 120 à 150 kilogrammes de fleurs il fallait environ 1 tonne à 1,5 tonnes. Le volume d’eau quant à lui essentiel au fonctionnement des alambiques de distillation (UDAFES) a participé à la disparition de certains cours d’eau de l’île en seulement 50 ans.  

L’ONG Initiative Développement (ID) accompagne depuis 2013 tous les acteurs de la filière Ylang Ylang, (des producteurs de fleurs, aux cueilleuses, aux distillateurs, jusqu’à la commercialisation de l’huile essentielle) pour rendre la filière plus équitable, afin que chacun des acteurs locaux puisse gagner sa vie plus décemment. Les objectifs principaux sont l’amélioration des processus de cueillette, du rendement mais avant tout, de la diminution des quantités de bois et d’eau utilisées.

Aujourd’hui, grâce au travail de proximité entre Initiative Développement et environ 50 distillateurs de l’île d’Anjouan, la quantité de bois nécessaire à une distillation a diminué de 50%. Une campagne de reboisement avec de nombreux pépiniéristes a quant à elle été lancée en 2017.

Un processus de récupération et de réutilisation de l’eau a par ailleurs été mis en place afin de ne plus puiser continuellement dans les ressources jusqu’à épuisement de celles-ci.

Ce travail effectué avec les acteurs locaux permet de rendre cette filière plus performante économiquement, et plus durable tout en limitant les impacts négatifs sur l’environnement.

Découvrir le reportage radio diffusé sur la Radio Télévision Suisse (insérer lien cliquable https://www.rts.ch/play/radio/a-labordage/audio/point-de-fuite-lylang-ylang-une-fleur-aux-senteurs-convoitees?id=9267506 )

Voir toutes les actualités